mercredi 18 avril 2018

Nuditee imposée aux détenues.

humiliation de femmes prisonnières à la prison ou la nudité forcée est de rigueur
Prisonnières déshabillées attendent nue pour l'inspection



Les femmes étant passer par cette sinistre  prison témoignent de toutes sortes d’humiliation imposées  par les gardes. Les détenues sont très choquées par les mauvais traitements, la cruauté et le sadisme vicieux des surveillants.

Ils force les prisonnières à se déshabiller aux moindres prétextes. Une gardienne vicieuse aime imposée des fouilles à poil très humiliantes aux femmes, et leur faire exhiber les moindres recoins de leur intimité, elle fouine partout et regarde entre les fesses si l'anus ne cache rien, dans le vagin, et même dans les oreilles et entre les doigts de pieds !


D'autre gardiens forcent les prisonnières à rester nue, les promène dans les couloirs à poil.

Groupe de femme exhibées nues en prison
Humiliation collective de femmes détenues nues à la prison

mardi 17 avril 2018

Petite brune mignonne pesée et mesurée toute nue à la visite médicale

pesée et mesurée toute nue pour la visite médicale étudiante, nudité obligatoire
Jolie jeune fille nue sur la balance à la visite médicale


C'est le jours de la visite médicale de la fac, Adeline, jolie petite brunette appréhende comme beaucoup d'autre étudiantes la fameuse visite médicale de prévention universitaire.
Après les formalités administratives  Adeline est invitée à se rendre dans le cabinet du médecin. Elle est accueillie par le docteur et l'infirmière.
Elle doit répondre à un questionnaire, puis les consignes sont très claire, Adeline doit se déshabiller pour être examinée. Elle se met prudemment en sous vêtements, mais le personnel de santé insiste , la visite médicale doit se dérouler nue, ce sont les consignes officiels.
L'étudiante ôte dont son soutif, sa culotte et ses chaussettes et passe sa visite médicale toute nue.

elle est bien jolie avec ses petits seins.

Fille naturiste fait pipi nue dans la nature

Une religieuse nudiste pisse et arrose le sol de son pipi et s'exhibe nue dans la nature sauvage
Elle fait pipi toute nue en pleine nature



Cette jeune femme a tout quitter pour vivre en harmonie avec la nature, par conviction religieuse et philosophique. Elle a ressentie le besoin de vivre nue, proche de la nature, de tout quitter pour vivre selon ses idéaux. 
Pour elle, Dieu a créer les humains et les animaux pour vivre avec la nature, et dans des formes parfaites.Les hommes naissent libre et égaux, les genres sont égaux et complémentaire. L’homme et la femme naissent nus, les premières générations d’humains étaient nus.

Pour elle, le port de vêtement a corrompu l’âme humaine, si le port de vêtement pouvaient être justifié pour se protéger du climat ou de la nature, il a corrompu l’être humain, les hommes ont fait de leurs tenus vestimentaires des apparats pour montrer leurs niveau et statuts sociales, pour manifester leur différences nationales, ethniques, et religieuses, pour se vanter. Dans ses idéaux, le port de vêtement est diabolique, car avec les habits, la notion de pudeur est venu, pour elle comme l’humain est beau, il ne doit jamais cacher son corps en dehors de la nécessité de se protéger du froid ou du soleil. La nudité est quelque chose de naturel, de sains.

Un être humain doit se présenter devant Dieu et devant les autres sans aucune apparences qui  peuvent servent à tromper les autres, seuls sont qui ont quelque chose de honteux à cacher ont honte de la nudité.

Dieu ordonne la sincérité, et la nudité est tout à fait recommandé pour améliorer sa vie spirituel. 
Johanna comenca sa quête de spiritualité religieuse, elle partait d’abord régulièrement en vacance dans les camps nudiste et naturiste, pratiquait du yoga nue, elle se déshabillait dès qu’elle rentrait chez elle, elle dormait nue, même quand elle était invitée chez des amis, de se  mettre entièrement nue lors des visites médicales etc. Jusque au jours ou elle décida ; avec ses économies d’acheter un petit terrain privé  à la campagne, dans une région ou le climat est favorable, avec un jardin, pour pouvoir y vivre nue. Rien de plus fantastique pour elle que de marcher pieds nus et sentir sa plante de pieds toucher l’herbe, le sol, le sable, d’etre nue et de sentir le vent, la pluie, de pisser sur le sol en rigolant etc. 
Pour la jeune femme, la nudité libère, c’est une forme de liberté divine, un moyen de se liberer du regard des autres, des carcans sociaux, de son auto aliénation (pudeur).

dimanche 15 avril 2018

humiliation collective de femmes prisonnières

Détenues à poil et enchainée sur le sol humiliation
Groupes de femmes prisonnières nues et enchainées assises sur le sol

Punir n'est pas pour les gardes de cette prison un mot vain.

Les détenues de cette section du camp de prisonniers politique sont des femmes importantes proches de la rebellion.
Le régime mene une politique implacable et dure vis à vis des opposants. Les femmes sont gardées constamment nues et enchaînées. La nudite est imposée selon la police militaire par le fait qu'il n'y aurait pas assez d'uniformes de prison, et que les personnes incarcérées sont déshabillées pour la fouille en entrant à la prison et se voit confisqué leurs vêtements civils.

Officieusement. Les consignes sont de traiter les prisonnières comme des chiennes pour obtenir des informations, et les garder à poil fait partie des techniques visant à les rendre plus dociles et les humilier. La nudite rabaisse toute ces soumises.


Forcer des femmes à faire du sport toutes nues en prison bdsm
Exercices physiques sportifs forcés pour les prisonnières nues

Chaque matin les gardes imposent aux prisonnières de faire des exercices physiques et sportif à poil et sous peine de châtiments corporelles.
Des positions inconfortable et humiliantes sont imposées aux détenues, toujours nues.

Femmes nues humiliées et exhibées dans la prison BDSM
Femmes nues et humiliées à genoux les mains sur la tête en position inconfortable de soumission.

vendredi 13 avril 2018

Femme en niqab très soumise vie à poil comme une chienne

niqab nue bdsm chienne, grosses fesses, soumise, voile, pieds nus, seins
Femme soumise en niqab nue et à 4 pattes comme une chienne.


Après une adolescence difficile, Warda en quête de spiritualité fait beaucoup de recherche pour trouver une voie religieuse adaptée à ses aspirations. Après plusieurs rencontre avec diverses personnes issue dy christianisme, judaïsme, islam, bouddhisme , philosophie, elle fait la rencontre d'une autre fille, qui lui fera découvrir la vraie voie selon elle.

Après des semaines d'entretiens et de discussions,  et un bon lavage de cerveau selon son entourage, elle décide de porter le niqab, voile intégral.
Son amie lui arrangera un mariage avec son premier mari, qui souhaite être polygame. C'est homme sans scrupule qui lui enseignera la droiture et l'endurance.


Elle est désormais coupée du monde, et porte le niqab en permanence, mais à la maison, elle doit obéir et servir. Tout est réglée, Warda est forcée de vivre nue chez elle, voilée intégralement et couverture de noir de la tête aux pieds dehors, et nue dedans, même si elle garde le niqab car son époux l'a veut à poil mais se fiche de voir sa gueule , rien à faire de sa tronche.

Elle devient une esclave ménagère et sexuelle, doit faire la vaisselle, laver les vêtements, cuisiner, récurer le sol, rendre les toilettes brillantes, ranger parfaitement la maison sous peine de punitions corporelles sévères comme de rudes fessée, falaka (plantes des pieds fouettées), pince aux gros seins.

Ses trous sont tout le temps à disposition de son mari, de ses potes, ainsi que de ses copines, elle se gouine parfois avec d'autres filles nues devant spectateurs.

Elle est aussi une chienne, petgirl. Elle marche à  4 pattes comme une bête.

Elle est pieds nus tout le temps, marche avec les pieds sales.

mercredi 11 avril 2018

Jeune femme dans une prison BDSM.

strip search naked, fouille à nue avec humiliation, bdsm, soumise, nudité forcée, prison
Prisonnière  humiliée nue entre les mains des interrogateurs BDSM.



Laura est une jeune femme, elle vient d'être incarcérée dans une prison BDSM, de nature soumise, elle recherche un cadre et une institution dans laquelle elle pourra vivre de sa passion, pour une peine bien mérité.

Dans ce camp de détention, elle peut s'abandonner à toutes ses envies et subir tout ce dont elle rêve et fantasme.
A son arrivée à la prison, elle est soumise à une bonne fouille corporelles et inspectée toutes nues par le directeur et une gardienne en tenue d'officier en latex. Elle est tripotée et forcée de faire des flexions nue devant les spectateurs qui scrutent son anus avant de l'examiner.
Pendant le séjour, elle est gardée totalement à poil. 

lundi 9 avril 2018

Sévère humiliation pour les filles lors du bizutage


toutes nues, elles écartent les fesses et montrent leur cul
Passage en revue des anus lors d'un bizutage hard avec des filles nues.

Les filles exhibent leurs anus et s'écartent les fesses mutuellement lors d'une séance de bizutage très humiliante.

Nuditee imposée aux détenues.

Prisonnières déshabillées attendent nue pour l'inspection Les femmes étant passer par cette sinistre  prison témoignent de toutes...